Application Mobile CRCI
English | French

Secours d’urgence

Faite un don

 

Secours d'urgence

 

S

ecours d’urgence

Secours d’urgence

En moyenne chaque année plusieurs milliers d’ivoiriens sont touchés par des accidents, des catastrophes ou d’autres urgences. La Croix Rouge de Côte d’Ivoire (CRCI) s’est positionnée depuis ses débuts en tant qu’organisation humanitaire de premier plan en Côte d’Ivoire. Elle est toujours venue au secours des populations affectées par des crises et catastrophes, et en particulier auprès des plus vulnérables. Forte de son réseau de volontaires présents sur le terrain, auprès des communautés, et de son statut d’auxiliaire de l’Etat Ivoirien, la CRCI dispose de moyens et d’une marge de manoeuvre beaucoup plus importante que nombre d’organisations du même type. En 2016, la CRCI est ainsi intervenue pour porter assistance aux victimes de l’attaque terroriste du 13 mars, ainsi qu’à plus de 20.000 sinistrés lors des inondations et des conflits communautaires qui ont affectés Bouna, Grand Bassam et le Mont Péko  

Formation de NDRT sur EBOLA à Jacqueville

  Au cours de l’année 2016, la CRCI à contribuer au relèvement des populations après les crises de Grand Bassam, de Bouna, du Mont péko et des inondations. En effet il y a eu : - le déploiement de 9 volontaires suite aux  conflits intercommunautaires survenus à Bouna entre peuhls, Koulango et Lobis du 25 mars au 03 Avril ayant occasionné environ 2000 déplacés avec une quarantaine (40) de blessés et une vingtaine (20) de morts. - Le déploiement d’un membre de ENRU à Grabo pour le recyclage des volontaires et la formation des forces de l’ordre dans le cadre de l’inauguration du nouveau siège du dit comité. - Le déploiement de secouristes et suivi des attaques terroristes à Bassam du 13 mars 2016 qui a causé 18 morts. A ce niveau 30 blessés ont été assistés par la CRCI. Le suivi des situations conflictuelles à Ouaninou (Burkinabés et autochtones) et à Sassandra (malinkés et Néo) - Au niveau du Mont Péko, il y a eu selon OCHA, 16408 déplacés. La Comité Local de Duékoué et celui de Guiglo ont pris  part aux réunions et aux évaluations avec les parties prenantes pour répondre aux vulnérabilités des populations. Aussi en l’absence de fond aucune action n’a été menée pas la CRCI dans cette situation. - Enfin la coordination secours est intervenue selon le plan de contingence pour couvrir aussi les élections (référendum du 30 Octobre et législatives du 18 Décembre) aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays dans certains comités locaux.

Vulgarisation de Secourisme

Dans le souci de promouvoir les premiers secours, la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire avec l’appui technique et financier du CICR dans le cadre d’un programme de coopération travaillent au renforcement des capacités des volontaires secouristes à travers des activités de vulgarisation du secourisme et de simulations dans le but de réduire les risques au niveau communautaire et d’assurer la sensibilisation sur les bonnes pratiques.

Vous pouvez financer un projet communautaire maintenant

 

Soutenir nos Projets Financer un Projet