Application Mobile CRCI
English | French

9è CONFERENCE PANAFRICAINE

Faite un don

Cérémonie d’ouverture de la 9ème Conférence Panafricaine des Sociétés Nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La 9ème Conférence Panafricaine de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a ouvert ses portes en présence des autorités ivoiriennes et d’une forte délégation du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Après le lancement officiel en présence de la Ministre de la santé de Côte d’Ivoire, le forum des jeunes s’est tenu le 09 avril 2017 puis dans l’après-midi Lundi 10 avril 2017, le vice président de la République de Côte d’Ivoire, pays hôte, a procédé à l’ouverture des travaux de cette 9ème Conférence Panafricaine. Le thème central, « Investir en Afrique », reconduit compte tenu des urgences résurgentes du continent et l’importance d’un engagement commun pour faire face aux défis à venir de développement.

 Le Vice-président de la République de Côte d’Ivoire en exprimant le soutien de la Côte d’Ivoire, pays carrefour de la CEDEA , a émis le désir d’une mobilisation de fonds autant au niveau local qu’international. Ce, en vue de soulager les souffrances des communautés. « L’aide humanitaire n’est pas seulement internationale, l’aide locale est aussi possible » relève SEM Daniel Kablan Duncan, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire. Soutenu par la première Dame de Côte d’Ivoire, présidente d’honneur de la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara appelle à adresser ces « remerciements aux membres des 54 Sociétés Nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge » qui donnent de leur temps pour « une Afrique plus forte ». Dévoué pour un continent plus résilient, le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’engage avec ses plus hauts responsables afin de « faire plus et de faire mieux ». Le président de la Fédération Internationale, Tadateru Konoé présent à cette cérémonie à inviter ses illustres invités à faire un pas main dans la main pour parer aux urgences humanitaires au Kenya, au Nigeria, au Soudan et dans bien d’autres pays. Par ailleurs, la mobilisation sur le terrain des Sociétés Nationales de l’Afrique de l’Ouest face à Ebola a été salué par le président de la FICR. « Investir en Afrique » doit être une priorité pour tous, soutiennent les différents intervenants dans leurs allocutions. Le vice président de la FICR Afrique, Abass Gullet et la vice présidente du CICR, Eva Von Oelreich ont aussi témoigné leur reconnaissance aux partenaires et aux volontaires conjointement engagés pour la cause humanitaire. Ces défis communs ont bénéficié du soutien du président de la République de Guinée, SEM Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine (UA). Les volontaires de Croix-Rouge travaillent de façon professionnelle » a fait remarqué le Président en exercice de l’UA dans son message. Contrairement à la Côte d’Ivoire, la Guinéen, pays frontalier avait été secouée par Ebola. Et le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’est engagé aux cotés des populations jusqu’à la fin de l’épidémie. La vulnérabilité des communautés du continent face à l’insécurité alimentaire et l’impact des changements climatiques sur l’agriculture-source principale de revenues-imposent un engagement suivi et des réflexions pour un plan d’action coordonné. Après la cérémonie d’ouverture, les travaux se poursuivre avec célérité afin de situer les actions aussi bien dans les Sociétés Nationales, dans les communautés et avec les partenaires publiques et privés. Service Communication CRCI.